Booking.com

Le plus grand nombre d'Iron Man consécutifs

Formidable exploit réalisé par Ludovic Chorgnon après avoir accompli une performance physique qui dépasse l'entendement humain. Le sportif français vient de terminer 41 "Iron Man" consécutifs pendant 41 jours au terme du Défi41. La vidéo ci-dessous officialise le nouveau record à l'issu de la onzième journée car le précédent record, d'après le Guinness Book, était de 10 iron man consécutif. Lors du tournage de cette vidéo, Ludovic ne savait pas encore qu'il atteindrait son but quelques semaines plus tard...



Savez-vous ce que signifie l'Iron man ?

En bonus, je vous propose à la suite de cette vidéo une interview exclusive de ce grand champion après avoir franchi la ligne du onzième Iron Man.


Qu'est-ce que l'épreuve de l'Iron man ?

L'iron man est le nom donné à un triathlon extrême grand format puisqu'il consiste à nager 3.8 km, parcourir 180.2 km à vélo et terminer par un marathon (42.195 km).

Le plus mythique des circuits est celui d'Hawai.

Qu'est-ce que le Défi41 ?

Tout simplement, courir 41 iron man consécutifs et faire honneur au département 41 du Loir-et-Cher.

Cela représente:
  • 156 km de natation
  • 7380 km de vélo
  • 1730 km de course à pied
L'organisation de l'événement:
  • Le dépôt de dossier a déjà été réalisé et accordé par le Guinness Book.
  • Le Défi41 se déroulera sous l’égide de la Fédération Française de Triathlon qui contrôlera la validité de chaque épreuve
  • Un chronométrage électronique et un suivi GPS seront mis en place pour compléter les rapports d’arbitrage
  • Enfin l’utilisation de la vidéo est prévu pour compléter si besoin était la validité des contrôles

Interview de Ludovic Chorgnon


Ludo, ce record du monde était-il un objectif ?

« Non. Le véritable objectif, c'est le Défi 41. Ça n'a jamais été dix ni onze triathlons. C'est quarante et un. Et même… Sans paraître prétentieux, je dirai que je m'en fous du record du monde. »

Qu'est-ce qui vous motive alors ?

« Rassembler, montrer qu'on peut faire plein de choses quand on va tous dans le même sens au lieu de se tirer dans les pattes. »

" Je me sers de la nage le matin pour récupérer de la veille "Comment vous sentez-vous après ces onze Ironman ?

« De mieux en mieux ! Physiquement, je prends de bonnes allures, des rythmes qui me conviennent. Il y a même de vrais coureurs cyclistes qui viennent m'aider quand je suis sur le vélo. Ils me conseillent sur les rythmes justement, les fréquences de pédalage… Ensuite, il y a aussi l'aspect psychologique bien sûr. Et là, quand tu vois que la mayonnaise monte, il faut gérer l'euphorie, c'est peut-être ça la difficulté. »

On a cru comprendre que vous aviez eu un pépin au pied dans la semaine, que s'est-il passé ?

« J'ai eu un ongle incarné que j'ai voulu couper moi-même. Je pense avoir trop tapé dans la chair et après, avec la transpiration, ça s'est infecté. Du coup, j'ai dû me faire inciser. Après, le problème, c'est qu'avec la douleur, je me suis désaxé pour qu'il touche le moins possible la chaussure. Et à compenser, j'ai commencé à avoir mal au genou. Aujourd'hui, j'ai accepté la douleur ce qui me permet de courir de façon beaucoup plus équilibrée. »

Vous êtes un spécialiste de la course à pied, mais comment se passent la natation et le vélo ?

« Je gère plutôt bien. Surtout la natation. En fait, je me sers de la nage le matin pour récupérer de la veille. Sur le vélo, j'étais auparavant en mode Chorgnon, c'est-à-dire que je ne comprends pas trop alors je tape dedans, mais ce n'est pas la bonne technique. Aujourd'hui, je bénéficie de nombreux conseils. »

Quelle est la difficulté majeure sur ce type de défi fou ?

« La course à pied, même si c'est ma spécialité. C'est la partie la plus traumatisante. Et la chaleur les premiers jours du défi a été extrêmement difficile à gérer aussi. »

Êtes-vous surpris de l'engouement grandissant autour de votre défi ?

« J'ai créé ce défi pour ça. Et je peux vous dire que ce n'est pas fini. Le 10 août, il y aura une grosse fête ! »

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.