Le plus vieux cycliste du monde

Son nom ne vous est pas inconnu ni même sa performance qu'il a réalisé sur son vélo le 4 Janvier 2017 en établissant le record du monde de l'heure des plus de 105 ans. Petite présentation de Robert Marchand, celui qu'on surnomme le plus vieux cycliste du monde.

robert marchand record heure
Robert Marchand


Record du monde de l'heure des plus de 105 ans


Entouré d’une nuée de caméras, Robert Marchand a fait son entrée dans le vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines. Le retraité est un habitué des performances. Il est déjà titulaire du record du monde des "100 ans et plus". Devant plusieurs une foule spectateurs venue l'admirer, il a enchaîné les 92 tours de pistes pour parcourir en une heure 22,547 km.

A l'arrivée, il était encore assez en forme pour plaisanter : "Non, je ne suis pas fatigué, j'ai pas eu mal aux jambes, j'ai mal aux bras. Enfin, faut bien avoir mal quelque part !" . Il n’a qu’un seul regret : ne pas être aller plus vite. "Je n’ai pas vu l’affiche des dix derniers kilomètres, des dix dernières minutes." "Sinon vous seriez allé plus vite ?" l’interroge un journaliste. "Ah oui ! J’aurais été un peu plus vite !".

Robert Marchand, un entrainement sportif quotidien


Robert Marchand est né le 26 novembre 1911 à Amiens. Il a travaillé comme sapeur-pompier de Paris, planteur de canne à sucre, maraîcher ou marchand de vin. Depuis des années, chaque jour, en extérieur ou en intérieur, il s’entraîne sur son vélo. Résultat, pendant la course, il maintient une bonne cadence avec 70 coups de pédale par minutes. C’est plus qu’un cycliste amateur qui pédale en moyenne 50 coups par minute.

Une véritable performance physique pour  son médecin physiologiste Véronique Billat : "Il a un cœur exceptionnel, capable de battre à 140 minutes, ce qui correspond à un cœur d'une personne de 55 ans-60 ans. Donc ça, c’est son point fort. Le cœur est très rapide au maximum de l'effort, donc il peut éjecter beaucoup de sang et très vite. Comme il ne fait qu’1m50 pour 50 kilos, chaque centimètre carré de son corps est très irrigué, très enrichi en oxygène. Il peut brûler beaucoup les sucres et les graisses et transformer cette énergie chimique en énergie mécanique."



Ses secrets pour durer ? Un entraînement quotidien et une bonne hygiène de vie. Robert Marchand ne fait pas d'excès et il n'a jamais fumé. Mais pour son entraîneur, il a un autre point fort : "il est toujours de bonne humeur. Donc, s’il est de bonne humeur, ses cellules sont de bonne humeur et ne peuvent pas être malades. Je pense que ça vient de là son secret ! C’est surtout la bonne humeur parce que sinon il a une vie comme tout le monde." 

Si des jeunes souhaitent l'imiter, Robert Marchand a un conseil : "Avant tout, il faut faire de la culture physique ! Il faut entretenir votre corps avec de la culture physique voilà !"

Pour que sa performance "exceptionnelle" soit homologuée par l’Union cycliste internationale (UCI), Robert Marchand doit encore passer des tests antidopage. Mais, pour le centenaire, ce devrait être une simple formalité !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.