Booking.com

L'homme le plus gros du monde


Savez-vous que l’homme le plus lourd de tous les temps possédait également un autre record du monde jamais battu encore à ce jour ? Jon Brower Minnoch (1941-1983) fut l'homme le plus lourd de toute l’histoire. Il habitait à Bainbridge Island, dans l'état de Washington (Etats-Unis). Peu de photographies existent du temps de son vivant. A son poids le plus élevé, il pesait environ 635 kg.

Homme le plus gros du monde
Jon Brower Minnoch


L'homme le plus gros du monde


Jon Brower Minnoch a commencé à être obèse très tôt, dès son enfance. A l'âge de 12 ans, il pesait déjà 132 kilogrammes. Et à l'âge de 22 ans, il mesurait 1,85 mètre pour 178 kilogrammes.

A partir de 22 ans, le poids de Jon Brower Minnoch n'a cessé d'augmenter jusqu'à son hospitalisation spectaculaire en mars 1978 à cause des échecs respiratoires et problèmes cardiaques. Il fut diagnostiqué d'un œdème massif et généralisé, qui forçait son corps à accumuler excessivement des fluides extracellulaires. 
Lors de son admission à l'hôpital, l'endocrinologue Robert Schwartz estimait que 408 kilogrammes de sa masse corporelle étaient constitués de fluides en rétention. Il arrêtait alors son métier de conducteur de taxi.

Pour transporter l'homme le plus gros du monde, il fallait une dizaine de pompiers et d'urgentistes, une civière spécialement modifiée pour lui, et un ferry pour le transporter à l'hôpital de Seattle. Là, il était placé sur 2 lits réunis, et il fallait 13 personnes pour lui changer le linge.

Après 16 mois d’hospitalisation et de régime restrictif à 1 200 calories par jour, il pesait alors 216 kilogrammes. Il avait donc perdu 419 kilogrammes et devint par la même occasion « l'homme qui a le plus maigri au monde » (record validé par le Livre Guinness des Records).
Cependant, Jon Brower Minnoch devait revenir à l'hôpital à peine une année plus tard lorsque son poids redoubla pour atteindre 432 kilogrammes. Il mourut le 10 septembre 1983 à l'âge de 42 ans (il pesait alors 362 kilogrammes et avait un indice de masse corporelle de 105,3).

Il avait 2 enfants et, le comble de l’histoire, sa femme ne pesait que 50 kg.


L'obésité dans le monde


Voici quelques statistiques intéressantes sur l'obésité:
  • Le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980 dans le monde.
  • En 2014, plus de 1,9 milliard d’adultes (personnes de 18 ans et plus) étaient en surpoids. Sur ce total, plus de 600 millions étaient obèses.
  • Une grande partie de la population mondiale vit dans des pays où le surpoids et l’obésité tuent plus de gens que l’insuffisance pondérale.
  • Le surpoids et l'obésité concernent près de 42 millions d’enfants de moins de 5 ans en 2013.
  • L’obésité est un problème de santé qui peut être atténué et en grande partie évité.

Quelle est la différence entre le surpoids et l'obésité ?


Le surpoids et l’obésité se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à notre santé.

L’indice de masse corporelle (IMC) est une mesure simple pour estimer le surpoids et l’obésité chez l’adulte. Il correspond au poids divisé par le carré de la taille (le poids en kg et la taille en mètre).

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit:
  • le surpoids comme un IMC égal ou supérieur à 25,
  • l’obésité comme un IMC égal ou supérieur à 30.

L’IMC est la mesure la plus utile du surpoids et de l’obésité dans une population car, chez l’adulte, l’échelle est la même quels que soient le sexe ou l’âge du sujet. Il donne toutefois une indication approximative car il ne correspond pas forcément au même degré d’adiposité d’un individu à l’autre.


Quelles sont les principales causes de l'obésité ?


La cause principale est un déséquilibre entre notre alimentation et l’énergie consommée (par l'activité physique par exemple). Nos nouveaux modes de vie tendent à accroître ce déséquilibre:
  • un manque d'activité physique en raison de la nature de plus en plus sédentaire de nombreuses formes de travail, de l’évolution des modes de transport et de l’urbanisation.
  • une plus grande consommation d’aliments très caloriques riches en graisses (la junk food).

Quelles sont les conséquences de l'obésité sur notre santé ?

Avoir un IMC élevé augmente les risques suivants:
  • maladies cardiovasculaires (principalement les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux), qui étaient déjà la première cause de décès en 2012,
  • le diabète,
  • les troubles musculo-squelettiques, en particulier l’arthrose – une maladie dégénérative des articulations, très invalidante,
  • certains cancers (de l’endomètre, du sein et du côlon).
L’obésité de l’enfant est associée à un risque accru de décès prématuré et d’incapacité à l’âge adulte. Mais en dehors de ces risques futurs, l’obésité entraîne chez l’enfant des difficultés respiratoires, un risque accru de fracture, une hypertension artérielle, l’apparition des premiers marqueurs de maladie cardiovasculaire, une résistance à l’insuline et des problèmes psychologiques.

Les actions de l'OMS pour lutter contre l'obésité


Adoptée par l’Assemblée mondiale de la Santé en 2004, la Stratégie mondiale de l’OMS pour l’alimentation, l’exercice physique et la santé définit les mesures nécessaires pour encourager les gens à avoir une alimentation saine et à faire régulièrement de l’exercice. La stratégie incite toutes les parties intéressées à agir aux niveaux mondial, régional et local pour améliorer les régimes alimentaires et favoriser la pratique d’exercice physique dans la population.

Dans la Déclaration politique de la Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles, adoptée en septembre 2011, il est reconnu qu’il importe au plus haut point de réduire le degré d’exposition de l’individu et des populations à une alimentation malsaine et au manque d’exercice physique.

L’engagement y est pris de promouvoir la mise en œuvre de la Stratégie mondiale pour l’alimentation, l’exercice physique et la santé élaborée par l’OMS, y compris, le cas échéant, en adoptant de politiques et mesures visant à encourager dans l’ensemble de la population des habitudes alimentaires saines et la pratique accrue d’activités physiques.

L’OMS a élaboré le Plan d’action mondial pour la lutte contre les maladies non transmissibles 2013-2020, qui a pour but de concrétiser les engagements pris dans la Déclaration politique des Nations Unies sur les maladies non transmissibles, approuvée par les Chefs d’État et de gouvernement en septembre 2011.

Ce plan d’action a pour but de capitaliser sur la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac et sur la Stratégie mondiale de l’OMS pour l’alimentation, l’exercice physique et la santé. Il contribuera à la réalisation progressive des 9 cibles concernant les maladies non transmissibles à atteindre d’ici 2025, notamment une baisse relative de 25% de la mortalité prématurée due aux MNT et l’arrêt de la progression des taux mondiaux d’obésité à leur niveau de 2010.

Les pays les plus touchés par l'obésité


D'après un célèbre centre de recherche de l'université de Washington (Institute for Health Metrics and Evaluation), le top 5 des pays comptant le plus de personnes obèses est le suivant:

  • Etats-unis : 78 millions de personnes
  • Chine : 46 millions de personnes
  • Inde : 30 millions de personnes
  • Russie : 28 millions de personnes
  • Brésil : 22 millions de personnes

(source de l'article)

J'espère que vous avez apprécié cet article sur l'homme le plus gros du monde. J'attends vos commentaires.

(Mise à jour: 06/2015)

1 commentaire :

  1. Article très intéressant, merci pour ce partage!

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus.